This is TikiWiki CMS/Groupware v1.9.11 -Sirius- © 2002–2008 by the Tiki community Sun 19 of Nov, 2017 [05:05 UTC]
Menu
Last actions

Le rapport Holmquist

Le rapport Holmquist

D'où vient-il et où veut-il en venir ?

In English

1. Qu'allons nous faire maintenant ?
Nos premières interrogations sont "Pouvons nous nous défendre seuls ?" et "Comment le faire " ?
Revenons, si vous le voulez bien, sur 2 récentes atteintes à nos conditions de travail.

Au cours de la finalisation de la Reforme Kinnock, le Personnel avait placé sa confiance dans le grand et les plus grands syndicats avec comme résultat : un gigantesque désastre.

Certains d'entrevous ont peut-être déjà oublié la tentative de suppression de 2000 postes entreprise en 2006.

Pourquoi aucun emploi n'a été perdu ?

Vous préciser jusqu'où les grands syndicats s'y sont impliqués, nous est difficile car nous avons presque rien entendu à ce sujet.

En fait des individus, de petits groupes et des syndicats ont décidé de se défendre seuls.

Une poignée de collègues ont harcelé le Parlement Européen d'emails, d'appels téléphoniques et de visites pendant des mois.

Ils ont souvent été éconduits, mais en sont d'autant plus revenus à la charge.

Un autre élément clé de leur succès a été le temps passé à communiquer avec les assistants des Parlementaires Européens.

Il ne fallait que quelque seconde à l'assistant parlementaire moyen pour comprendre qu'une atteinte réussie envers nos conditions de travail mènerait immanquablement rapidement à une atteinte similaire envers les siennes. Certains syndicats utilisent le mot "solidarité" comme une expression à la mode sans signification.

Vous savez maintenant ce que ce mot peut signifier en réalité.

La pratique montre que les parlementaires Européens se concentrent sur les questions qui sont passés ou qui vont rapidement passer à l'ordre du jour du Parlement.

Il est donc trop tôt pour lancer une autre sérieuse campagne de lobbying.

Une brève esquisse du projet sera suffisante, pour l'instant. Le Parlement Européen a 785 membres de 27 pays. Si 785 collègues contactent chacun un parlementaire européen et lui expliquent patiemment qu'il existe de meilleure alternative à quoique ce soit que la Commission Européenne puisse faire du rapport Holmquist, nos perspectives de succès seront bonnes.

Nous pouvons nous adresser et écrire aux Parlementaires dans leur langues, nous pouvons leur expliquer ce qui se passe réellement, nous pourrions leur dire ouvertement que nous avons besoin et méritons un meilleur traitement.

Si une poignée de personnes décidées ont été capable de sauver 2000 postes, combien pouvons nous en sauver en étant plusieurs centaines ?

Quelques remarques pratiques pour en terminer. Fort de notre expérience de terrain en la matière, nous préférons vous informer sur la manière de communiquer avec la Parlement directement sur notre site Web.

Si nous avons assez de lobbyistes volontaires, il nous sera possible d'étendre notre action aux parlementaires nationaux, aux media, aux partis et aux syndicats externes aux Institutions.

Si ces volontaires acceptent de nous retransmettre leur expériences, SID peut les synthétiser en un manuel pragmatique sur comment coordonner une alliance informelle partant de la base pour sauver ce qui reste de la fonction Publique Européenne.

C'est à vous d'agir !

II. Qu'est ce qu'il se passe ?
Jusqu'a présent un certain nombre de documents et plusieurs emails sont disponibles sur le contexte du rapport Holmquist. (voire les références suivants: 1, 2, 3, 4, 5).

Celui-ci est plus facile à comprendre lorsqu'on le replace dans son contexte politique. L'UE était passée de 12 à 15, puis à 25 et maintenant à 27 sans même une seule augmentation en proportion des postes ou du budget des Institutions.

Il aurait été impossible de maintenir la qualité du Service même si tous les nouveaux Etats Membre avaient pratiqué une des langues officielles antérieures tout en étant très avancés et absolument homogènes avec les anciens et les nouveaux Etats Membres. En fait, la réalité a été bien plus exigeante que cela.

Les Politiques ont décidé de doubler la taille de l'UE aux frais des 40000 personnes qui travaillaient dans ses Institutions.

Pour être équitable, le presque demi-milliard de citoyens européens aurait du être appelé à partager les coûts de l'élargissement comme il a été appelé à en partager les bénéfices.

Les bases de l'arithmétique comme le sens commun montrent qu'il est physiquement et mentalement impossible que 40 000 personnes assurent les couts engendrés par 100 millions de personne supplémentaires joignant l'UE mais c'est précisément ce que nos dirigeants ont tenté.

La situation s'est un peu détériorée. Les fonctionnaires embauchés dans les Institutions avant que les Réformes Kinnock ne prennent effet, ont partiellement bénéficié des clauses appliquées à leurs prédécesseurs.

Elles ont servi à leurrer les personnels ayant de l'ancienneté dans une acceptation passive des réformes, ce qui leur coûte environ 17.5% de leur revenu.

Nous en concluons que les sacrifices que nos nouveaux collègues ont été obligé de faire, - en particulier les agents contractuels – ont été disproportionnés.

Il est plus que probable qu'un certain nombre de participants aux sommets de l'UE avaient parfaitement perçu le problème mais ils avaient besoin de l'unanimité pour promouvoir l'Elargissement.

Les autres participants qui n'y étaient pas favorables, ont été alors en mesure d'imposer l'absurde condition de ne pas augmenter proportionnellement les ressources des institutions avec l'Elargissement.

Pour spéculer un peu, on peut estimer que les politiques en faveur de l'élargissement avaient espéré qu'une fois que les séquelles du montage avaient démontré à chacun que les mégas projets historiques nécessitent un grand nombre de ressources, l'indispensable augmentation de personnel comme de crédits auraient alors été si évidente que leur opposants en devenaient conciliants.

Les théoriciens des jeux appellent cette situation assimilable à celle du jeu croix - ronds, un jeu à somme nulle (donc en rien semblable à gagnant/ gagnant) en honneur au classique d'Hollywood "Rebel without a Cause" ("La Fureur de vivre" en Français).

Ceux de vos collègues qui ont décidé de ne rien faire d'autre que de travailler jusqu'à l'ultime limite de leurs forces sans jamais se plaindre ont choisi la stratégie la plus dangereuse ; ils jouent leur vie professionnelle sur un jeu de type croix – ronds…

Il est aussi très probable que les Directeurs Généraux, M Holmquist et ses co-auteurs compris, aient compris comment les sommets de l'UE prennent leurs décisions, fussent-elles irrationnelles. Si certains d'entre eux, une majorité voire tous, avaient relevé le problème publiquement, le cours des événements en aurait certainement été changé.

Certes, un certain nombre de politiques auraient développés quelques rancunes envers des directeurs généraux intègres au point de mettre en danger leurs futures perspectives d'encore plus grandes promotions.

Il semble que leur propre futur leur a paru plus important que le nôtre. Et c'est ainsi que cette stratégie finalement perdante/perdante d'Elargissement de l'UE a été adoptée aux dépens du Personnel.

C'est en cela, que le CDR 1, les Réformes Kinnock et la récente obligation unilatérale du CDR II ( 1 ) prennent leur sens. Ce sont trois nouveaux tours de vis qui nous pressent de maximiser notre rendement tout en diminuant nos moyens.

Il est normal que les Directions Générales aient été irrationnelles lorsqu'elles ont cherché à appliquer une décision irrationnelle prise par les plus hautes instances des Etats Membres. Nous avons maintenant droit à un quatrième tour de vis sous l'euphémisme "Reforme des Ressources Humaines".

Les DGs ont signalé que " nous n'attirons plus les meilleurs éléments" et même encore plus révélateur " Le manque d'attractivité de la Commission sur le marché du travail actuel est réel, surtout dans certaines spécialités, … Une plus grande concurrence est également perceptible entre les différentes institutions."

En fait, ils considèrent simplement le problème comme une vicissitude inévitable de la vie et nous les 39900 restants, n'avons pas à les solliciter pour avoir de l'aide.

Certaines de leurs expressions suggèrent qu'ils ne s'identifient pas à nous. "Accorder au Personnel de la visibilité et de la responsabilisation". Comme c'est généreux. Ils ont certainement toujours sur eux un peu de menu monnaie pour faire l'aumône à tous ces citoyens européens qui sont en train de mendier dans les rues de Bruxelles.

Il y a maintenant la proposition sur les avantages de "faux B". En l'absence de représentation démocratique interne, c'est une grande faveur que font les DGS et leur délégués lorsqu'ils accordant ce "B" à un de leur collègues. Mais s'il y a des "faux B", alors de "faux Directeurs Généraux" doivent se tapir quelque part.

Sans pénétrer plus avant dans les détails, deux tendances générales nettes émergent de la pensée de nos Directeurs Généraux : plus de personnel temporaire et moins de fonctionnaires permanents,; plus de généralistes et moins de spécialistes.

Lorsque des sommets où se trouvent les DG, on regarde vers le bas où se trouve notre monde, il doit être vraiment dur de nous distinguer des ânes…

C'est pourquoi la politique de la "carotte ou du bâton" semble prometteuse, maximiser le personnel temporaire qui peut être puni avec le "bâton" d'un non renouvellement et le récompenser par la carotte de son simple renouvellement de contrat.

Il n'y a aucun motif réel pour que quelqu'un qui a signé un contrat à durée déterminée s'inquiète de ce qui se pourrait se produire le lendemain matin du jour de son pot de départ.

Certains de nos collègues - agents contractuels – travaillent bien mieux que ce que pourrions attendre mais nos institutions punissent leur bonne volonté en minimisant leurs statuts et conditions.

Que va devenir l'UE si elle fonctionne grâce à des gens dont l'horizon professionnelle, celle de la fin de leur contrat, est d'au plus 5 ans et qui sont sous les ordres de Politiques dont la représentation mentale du long terme est 4 quatre ans jusqu'à la prochaine élection ?

Les généralistes connaissent presque rien sur tout et les spécialistes presque tout sur rien !

L'employé de l'UE devrait se trouver entre ces deux extrêmes, quelque part entre un généraliste qui aurait quelques connaissances approfondies et un spécialiste avec formation générale décente.

C'est demander beaucoup mais pas plus que le Préambule aux Règlement du Personnel qui exige que l'on soit embauché selon les critères les plus élevés d'indépendance, de capacité, d'efficacité et d'intégrité sur la plus large base géographique possible.

Normalement, nous devrions en conclure que tant que le recrutement est effectué ainsi, nous devrions être parmi les meilleurs en Europe.

La fascination du top management pour le personnel temporaire est un fait connu depuis longtemps mais leur nouvel engouement pour les généralistes est troublant.

Durant cette dernière moitié de siècle, les Institutions ont embauché un grand nombre de spécialistes ayant une bonne connaissance de l'histoire européenne, de l'économie, et même des certaines lois de base. C'est simple à faire, un simple test pour chacun des domaines.

La récente réforme des procédures de Certifications a été critiquée pour certaines de ces lacunes mais elle incorporait l'idée raisonnable de prendre des ASTs qualifiés dans une spécialité et de leur donner la formation supplémentaire dans la connaissance de l'EU afin de les rendre éligibles à une promotion d'AD.

Ce nouvel entichement pour les généralistes est probablement conduit par les pures considérations économiques du marché du travail: les personnes diplômées du 3ème cycle en science ou en technologie obtiennent des salaires plus élevés que ceux qui ont fait des Humanités.

Un des problèmes de cette approche est que les spécialistes sont normalement plus à même a saisir quelques connaissances générales que les généralistes ne le sont à apprendre les techniques du nucléaire ou l'administration des bases de données.

Une autre difficulté est que dans une société aussi sophistiquée que la nôtre, les décideurs doivent compter sur les spécialistes de la connaissance et non sur des tâcherons.

Superviser le creusement d'une tranchée est un tache simple pour une personne qui n'a jamais touché une pelle, surtout si il a assez de bon sens de juste laisser faire les terrassiers.

Mais qu'en est 'il d'analyser et dessiner des systèmes avancés où les techniques heuristiques apprises en MBA ne s'appliquent pas ? Si vous devez engager et diriger des concertistes, il vaut mieux pour vous de connaitre la différence entre cor de chasse et corps de chasse (between a Steinway and a beer stein).

Il se pourrait que ce que nous voyions ne soit que l'admission tacite que travailler avec des spécialistes de la connaissance est un défi trop ambitieux pour notre management senior.

Sans un respect excessif pour quiconque, citons William Blake "Genéraliser est être Idiot, particulariser est la seule distinction du mérite".

Bien sûr ce pauvre vieux Bill (diminutif de William) n'était pas seulement extrémiste dans le choix de ses mots, il l'était également en action et semblait avoir perpétuellement des problèmes avec les autorités établies ; " En Juin 1780, Blake était en train de marcher en direction du commerce Basire vers Great Queen Street quand il fut emporté par une populace déchainée qui détruisit la Prison de Newgate à Londres. Ils attaquèrent les portes de la prison avec des pelles et des pics, y boutèrent le feu et libérèrent les prisonniers. A ce qu'on dit, Blake se trouvait au premier rang de la foule pendant l'attaque. …" (ne pensez même pas à faire quelque chose de semblable.)

Il serait possible que les DGs soupçonnent quelque chose de ce genre car ils ont écrit "Certains types de spécialistes, comme les chercheurs, les inspecteurs du nucléaire, les directeurs de programme de recherche, peuvent nécessiter la pratique continue de l'exercice de leur spécialité et un plan de carrière distinct."

Ce type de spécialiste permanent aurait à satisfaire à des critères de compétences de base en passant des épreuves de recrutement annuelles.

Cela sonne déjà bien mieux. C'est une bonne nouvelle de savoir que les futures centrales atomiques d'Europe seront inspectées par des gens qui savent que l'Uranium n'est pas le nom d'une divinité grecque.

Nous avons vu un peu de ce que les DGs font pour défendre leurs intérêts.



S olidarité avec ceux qui doivent travailler pour vivre
I ndépendance envers ceux qui n'ont pas besoin de travailler pour vivre
D émocratie appliquée à toutes les décisions prises par notre groupe d'adhérents adultes et responsables

SID - Solidarité, Indépendance, Démocratie est un syndicat indépendant qui défend tous les employés de toutes les Instutions de l'UE (Je souhaite adhérer au SID…)



Created by: admin last modification: Friday 20 of February, 2009 [14:02:03 UTC] by admin

wiki page: Roth Behrent DE 01 · Roth Behrent EN 01 · Roth Behrent FR 01 · Eating Your Own Words · Ministry of Truth · Nobel EU 01 · Art 27 02 · Art 27 03 · Art 27 04 · Art 27 01 · Financial Crisis Light 01 · Financial Crisis Light tunnel 01 · Comments and Views from Swedish EU officials on the forthcoming Review of the Staff Regulations for Officials of the EU Institutions · Kommentarer / synpunkter från svenska EU-anställda med anledning av den kommande revideringen av anställningsvillkoren inom EU · Swede Rep SE · Swede Rep EN · Income Support 01 · Manipulera statistiken och gläd politikerna · Nej till nedskärningar i EU anställdas arbetstillfällen, förmåner, pensioner och hälsovård · Hammered EU Staff employee remunerations · SID au sujet du compte-rendu de l'état de l'Union en 2011 donnée par Président José Manuel Durão à Strasbourg · Express versus SID · Negotiations Hallucinations 01 · soit 40 réduction · soit 40 reduction · soit 40% réduction · heart full o gratitude 02 · heart full o gratitude 01 · X Depenses administratives économies · X Depenses administratives �conomies · Slim Cat 01 · Adaptation des rémunérations : le Conseil a violé le Statut Luttons ensemble pour le respect de la légalité · Allocations scolaires et bourses CEDIES luxembourgeoises · 52.3 % of the votes = 85 % of the seats. Is this in the interest of Staff? · SID on president José Manuel Durão Barroso's State of the Union Address 2011 speech in Strasbourg · X ChamberPot 01 · Goin Viral 01 · Shp Wrecked 03 · Shp Wrecked 02 · ShipoWrecked 01 · Same Job but at Half Salary · Contempt of Court Contempt of Luxembourg · SID questions Commission proposal to reform once again the EU Staff Regulations · Bad News from Commission · X01 01 · Une déclaration de guerre du Conseil contre le Service public européen · Charte Européenne des Droits fondamentaux : Dernière forteresse de l'espérance ? · Regarding collective action of SJE and SID against our salary cuts · Clinging to EU charter of Fundamental Rights as the best bastion of hope · Allocations scolaires nouvelles dispositions administratives concernant l’article 67, paragraphe 2, du Statut · Budget Line 26 01 02 11 · Less money on the table for our next METHOD · The METHOD, what would it look like on 1/1/2013? · No Double Taxation at the United Nations · All you ever wanted to know about SID · The Grand Duke giveth and the Commission taketh, praised be the Commission · To recover salary losses incured to me as a result of the Council decision of December 2009 · The Financial Crisis in the EU Civil Service · Our Salaries and the EU Law · Double Taxation: When Will it be Your Turn? · Double Taxation: How to Beat the Heat · No to Economic Cannibalism Yes to Social Democracy and Co-decision · Mayday- Mayday Pensions going down · Pensions and Salary · Roadmap to equal pensions · Save 2000 Jobs petition to European Parliament · The Holmquist Reform · The method decrypted · What do you think of the way AD9s / AST9 are treated · What we do not know hurts us · Le rapport Holmquist · les cdr l ultimatum et le referendum · le douteux processus de certification de monsieur kallas · Conclusions · How the method sometimes malfunctions · Histoire de l egalite de Pension hommes femmes · dubious kallas certification process · EPSO Tests for Contractual Agents Sources for the Quantitative and Verbal Reasoning Test · Discrimination against Contractual Agents · Devaluation du personnel de la commission · articles 64 and 65 · Annex XI · 2000 job cuts and what we did about it · Was halten Sie von der Kinnock Reform · The Holmquist Report and Where it Came from and Where it Should Go · The Reform From Empty Promises to Empty Pockets · The CDR- the Ultimatum and the Referendum · Kallas CDR reform · Downgrading the Commission staff · Do you remember that 2000 Jobs were to go in 2006 · CDR COMPASS SCOP and the unfortunate Officials · Will it solve your promotion problems · Le REC de Kallas pas une potion magique · Kallas CDR Ultimatum in Spanish · Die CDR- das Ultimatum und das Referendum · CDR in Hungarian ·

Current events
Powered by Tikiwiki Powered by PHP Powered by Smarty Powered by ADOdb Made with CSS Powered by RDF
RSS Wiki RSS Maps rss Calendars
Powered by Tikiwiki CMS/Groupware | Installed by SimpleScripts